Enjeux et fonctionnement

 

Enjeux

Pour l’Algérie :

  • mettre en place une filière laitière modernisée et compétitive ;
  • réduire à terme les importations de poudre de lait (équivalent 1 milliard de litres/an) et viser l’autosuffisance 
  • créer des emplois.

Pour la Bretagne :

  • aider l’Algérie à créer une industrie dynamique en lien fort avec la Bretagne ;
  • ouvrir de nouveaux marchés pérennes aux entreprises bretonnes et permettre à ces dernières de devenir actrices sur le marché algérien.

 

Programme

  • 1 000 éleveurs algériens accompagnés sur 3 ans dans 3 wilayas (départements) pilotes.
  • 3 priorités d’action : alimentation rationnelle des cheptels, conduite des troupeaux laitiers, hygiène et qualité du lait livré.

 

 

Objectifs

  • Multiplier par 3 le nombre actuel de vaches laitières par ferme.
  • Augmenter de 50% la production moyenne par vache laitière.
  • Doubler la production de lait dans chaque wilaya soutenue par le projet Alban’.
  • Augmenter le rendement par vache : + 1 500 Kg à 3 ans, + 2 500 kg à 5 ans.

 

Fonctionnement 

Le soutien technique aux producteurs laitiers

Dans chaque Wilaya, un groupe d’appui aux éleveurs laitiers (GAPEL) constitué de 4 conseillers de formation agronome, zootechniciens et vétérinaires, recrutés en Algérie, est mis en place. Ils bénéficient d’une formation initiale et continue dispensée en Bretagne et en Algérie par des prestataires de formation sélectionnés et coordonnés par Bretagne Commerce International, notamment la Chambre régionale d’agriculture de Bretagne et des entreprises bretonnes, experts dans leurs domaines. Chargés de former les conseillers à accompagner les éleveurs dans l’amélioration de la conduite d’élevage, ils ont pour objectif la progression de la production laitière fixée par le programme.

 

Les éleveurs (environ 400 au 30 octobre 2012) s’engagent contractuellement à mettre en place le programme et les recommandations du Gapel : ils bénéficient d’un diagnostic de leur exploitation, d’un suivi régulier (8 passages d’un conseiller la première année, 4 la seconde) et de réunions de formation.

 

Partenariats techniques et d’affaires pour renforcer la filière laitière

En parallèle, des actions sont menées pour identifier et soutenir des partenariats d’affaires entre entreprises algériennes et bretonnes de la filière (fourniture, partenariat technologique, joint-venture).

 

Exemples d’actions menées en sus de la formation et de l’appui technique

  • Participation des entreprises Alban’ aux salons tel le Sipsa/Fiplait.
  • Journées de rencontres collectives de partenaires algériens.
  • Journées de rencontres entre éleveurs algériens et entreprises bretonnes.
  • Organisation de rendez-vous b2b.
  • Mises en relation personnalisées d’investisseurs algériens avec des partenaires bretons potentiels.
  • Journées de démonstration de matériels agricoles…

 

 


 

 

 

 

conseil par les Gapel

Témoignage d'un éleveur de Blida

 

« J’ai rejoint le programme Alban’ en mai 2012. Après plusieurs visites rapprochées, je reçois maintenant la visite de mon conseiller référent toutes les six semaines environ. Dans un premier temps, nous avons regardé mon exploitation dans sa globalité.

A partir du diagnostic, nous avons ensemble bâti un plan de progrès. L’alimentation, l’amélioration de la ration et l’importance de la disponibilité en eau ont été les premiers éléments sur lesquels je me suis concentré. Par exemple, très vite, en appliquant le fractionnement de l’apport en concentré, j’ai remarqué une augmentation de 3L de lait/jour/vache, sans aucun investissement. Désormais, je travaille sur l’apport en fourrage, et le GAPEL, via le soutien des experts bretons, va nous aider à mettre en place et à acquérir des fourrages de qualité à des prix raisonnables. »

 

Partenaires du programme

En Algérie

  • Ministère de l’Agriculture & du Développement Rural
  • ITELV - Institut technique des élevages
  • ONIL - Office National Interprofessionnel du Lait
  • ITGC - Institut Technique des Grandes Cultures
  • CNIAAG - Centre d\'insémination artificielle et d\'amélioration génétique
  • INMV - Institut National de la Médecine Vétérinaire
  • Chambres d’Agriculture
  • Entreprises algériennes

 

En France

  • Conseil régional de Bretagne
  • Bretagne Commerce International
  • Chambre Régionale d’Agriculture de Bretagne
  • Ministère des Affaires Etrangères représenté par le Service de la Coopération et de l’Action Culturelle de l’Ambassade de France en Algérie
  • FranceAgriMer
  • Institut de l’Elevage, les services agricoles de l’État
  • Entreprises bretonnes

 

Financement du programme

Algérie : 1 530 K€

Financé par le Ministère de l’agriculture algérien via l’ITELV.

Financement dédié au fonctionnement des GAPEL qui entre dans le programme national de développement laitier en Algérie (5 millions €). En outre, ce dernier propose des subventions pour l’acquisition de matériel neuf, l’installation du jeune agriculteur, le prix du lait à l’éleveur, au collecteur et au transformateur ou encore un prêt bonifié pour l’investissement en exploitation laitière.

 

Bretagne : 750 K€

Financement dédié aux actions de soutien technique et méthodologique

 

Région Bretagne :  375 K€ 

Ambassade de France : 225 K€

France Agrimer : 150 €

 

 

Témoignage d'un éleveur de Relizane

 

« Ce sont des exemples, des conseils et de l’appui technique importants que le programme Alban’ nous apporte ! Grâce à Alban’, je vis différemment mon métier d’éleveur. Je partage avec d’autres collègues des problématiques techniques et économiques.

Savoir que je suis soutenu par de nombreux opérateurs algériens et bretons dans l’amélioration de ma production et de ma façon de faire mon métier m’encourage à investir plus dans mon exploitation et à faire des choix innovants. »

 




temoignage éleveur Relizane